De l’autobiographie à la biographie – Appel à intervention

Open_book_01.svgJe relaye ici l’appel à intervention pour le séminaire 2014 « Genèse & Autobiographie » de l’ITEM (CNRS-ENS). Le délai est fixé au 4 novembre. Le thème du séminaire est très intéressant et étroitement lié à mon sujet de thèse, et même si le séminaire s’intéresse avant tout aux textes modernes, la question semble pertinente dans le cas des biographies antiques. Il s’agit plus particulièrement de questionner la relation qu’entretient le biographe aux textes autobiographiques de celui dont il raconte la vie. Quelle est l’attitude du biographe face à ce récit autobiographique, et comment s’en sert-il dans son entreprise biographique ? Voici l’appel à intervention:

De l’autobiographie à la biographie

La question est de savoir quelle relation entretient un/e biographe avec les écrits personnels de celui ou celle qui fait l’objet de la biographie. Quelle place (particulière ou non) tiennent ces écrits parmi la collecte des traces de l’existence de la personne biographiée ? Quelle est l’attitude du ou de la biographe vis-à-vis des textes existants, et qu’apporte le travail d’enquête par rapport à ce « socle » autobiographique ?

De quelle manière ces écrits personnels sont-ils alors intégrés, « mis en récit » biographique ? Quel regard critique porte-t-on, en tant que biographe, sur ces écrits (éventuels « silences », autocensure, distorsions dont ils peuvent témoigner) ? Quelles en sont les modalités de réécriture, ou de citation, de « reconstruction » ? S’agit-il de garantir ou de moduler l’authenticité des faits relatés, de compléter leur éventuelle incomplétude ? Ou bien ces écrits personnels servent-ils avant tout de canevas au récit biographique ? Quoi qu’il en soit, il s’agit là d’un aspect particulier du travail de biographe, qui inclut un véritable processus de genèse intertextuelle.

Précisons que par « écrits autobiographiques », nous entendons non seulement les récits (autobiographie proprement dite, mémoires…), mais aussi d’autres documents propres à l’écriture de soi tels que journaux personnels et/ou correspondance.

Les propositions sont à envoyer à Catherine Viollet, cviollet@wanadoo.fr avant le 4 novembre 2013. Merci d’indiquer la ou les dates envisagées, accompagnées d’un résumé d’une dizaine de lignes.

Dates prévues : les samedis 8 février, 15 mars, 5 avril, 31 mai 2014. Durée de l’intervention: 45 mn environ.

Le séminaire a lieu à l’ENS 45 rue d’Ulm – 75005 Paris, salle Beckett, de 10h à 13h.

Sources: Fabula.

Crédits: Open book, par Open Clip Art Library, Licence CCO.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *