La cruche et l’ignorant: leçon de philosophie

La philosophie a renversé ma manière de voir le monde et de vivre dans le monde. Ce que la philosophie m’a appris, c’est précisément ce lien fondamental entre savoir et manière de vivre. Le savoir prend toute sa valeur lorsque je me l’approprie et qu’il fait sens, pour moi, changeant ma manière de voir et de vivre avec les choses et les personnes qui m’entourent. J’ai pris conscience, au cours de mes études et à travers mes lectures personnelles, que le savoir ne se transmet pas comme on verse l’eau d’une cruche dans un verre. Le professeur n’est pas une cruche déversant son trop-plein de savoir dans les verres vides de notre ignorance. Cela ne suffit pas. C’est à nous de remplir le verre, c’est à chacun de nous, à partir du savoir transmis, de construire son propre rapport au monde et de vivre en conséquence.

Socrate, maître de la maïeutique

Socrate, maître de la maïeutique

Crédits photographiques : Socrates par Ben Crowe, Licence CC BY.

Citer ce billet: Maël Goarzin, "La cruche et l’ignorant: leçon de philosophie". Publié sur Comment vivre au quotidien? le 28 janvier 2014. Consulté le 26 septembre 2017. Lien: http://biospraktikos.hypotheses.org/1205.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *