Anca Vasiliu, Images de soi dans l’Antiquité Tardive – Parution

Vient de paraître un ouvrage d’Anca Vasiliu sur les Images de soi dans l’Antiquité Tardive, ouvrage qui questionne le rapport à soi dans l’Antiquité. Comment se penser soi-même? Quels sont les différentes médiations qui permettent à l’homme de l’Antiquité Tardive de se penser lui-même? Qu’elles soient publiques ou intimes, ces médiations (discours public, portrait, miroir, etc.) permettent la constitution d’une certaine image de soi, bien avant la constitution du sujet moderne.

Voici la présentation de l’ouvrage:

« D’Apulée et Plutarque à Grégoire de Nazianze, en passant par Plotin, Porphyre, Grégoire de Nysse et Julien l’Empereur, ce livre présente des études de cas où la conscience de soi apparaît à travers une parole en nom propre ou à travers le miroir inversé d’un portrait refusé.
Affirmée mais non thématisée, la conscience de soi qui transparaît dans ces textes est sortie du conflit tragique de l’ego mais n’a pas encore la témérité de s’identifier au cogito. Sans signer la fin de l’être ni placer l’ipséité dans la pupille vide de Narcisse, elle signifie cependant la transcendance comme altérité nécessaire à la constitution du sujet. »

Pour une discussion de l’ouvrage avec son auteur, écoutez le Journal de la philosophie:


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *