Quelques règles pour l’histoire de la philosophie, par Peter Adamson

72243513_e96ee33e36_zDepuis septembre 2014, Peter Adamson, historien de la philosophie, spécialiste de la philosophie médiévale et plus particulièrement de la philosophie arabe, a publié sur son blog une série de règles pour ceux qui voudraient étudier de la meilleure manière possible l’histoire de la philosophie. Il me semble que ces règles sont tout à fait applicables à l’étude de la philosophie antique, et c’est pourquoi j’ai pensé qu’il serait utile de rassembler ici ces quelques règles. La traduction française de ces règles est de mon fait. Pour le développement de chacune d’entre elles, suivez le lien vers le blog de Peter Adamson!

Aux douze premières règles publiées par Peter Adamson à l’automne 2014 se sont s’ajoutées, régulièrement, quelques règles supplémentaires, d’où la mise à jour de ce billet. L’ensemble des règles de Peter Adamson se trouvent maintenant réunies sur cette page.

Règle N°1 pour l’histoire de la philosophie: ne pas oublier qu’une même découverte peut être faite dans deux contextes différents sans qu’il y ait aucune relation directe entre elles
Rule 1 for history of philosophy: independent discovery

Règle N°2 pour l’histoire de la philosophie: chercher d’abord le sens d’un texte avant d’en pointer les incohérences
Rule 2 for history of philosophy: respect the text

Règle N°3 pour l’histoire de la philosophie: avoir conscience des altérations que le texte a subi dans sa transmission (ou sur l’importance de la philologie)
Rule 3 for history of philosophy: suspect the text

Règle N°4 pour l’histoire de la philosophie: comprendre le contexte historique dans lequel les idées émergent (ou sur l’importance de l’historiographie)
Rule 4 for history of philosophy: respect the context

Règle N°5 pour l’histoire de la philosophie: prendre au sérieux les auteurs moins célèbres, notamment les femmes
Rule 5 for history of philosophy: take « minor » figures seriously

Règle N°6 pour l’histoire de la philosophie: apprendre quelques dates clés
Rule 6 for history of philosophy: learn some dates

Règle N°7 pour l’histoire de la philosophie: se demander pourquoi telle ou telle question est importante pour l’auteur
Rule 7 for history of philosophy: ask yourself why they care

Règle N°8 pour l’histoire de la philosophie: lire le texte en entier et non seulement un passage
Rule 8 for history of philosophy: read the whole text

Règle N°9 pour l’histoire de la philosophie: connaître le vocabulaire utilisé par un auteur ou un courant de pensée (ou sur l’importance des connaissances en langues anciennes)
Rule 9 for history of philosophy: learn the terminology

Règle N°10 pour l’histoire de la philosophie: se focaliser d’abord sur ce qui est dit, et non sur ce qui n’est pas dit (ou sur l’importance de ne pas surinterpréter les non-dits)
Rule 10 for history of philosophy: silence is not louder than words

Règle N°11 pour l’histoire de la philosophie: interroger les textes lus de manière critique
Rule 11 for history of philosophy: think critically

Règle N°12 pour l’histoire de la philosophie: penser au destinataire du texte
Rule 12 for history of philosophy: think about the audience

Règle N°13 pour l’histoire de la philosophie: prendre les métaphores au sérieux
Rule 13 for history of philosophy: take metaphors seriously

Règle N°14 pour l’histoire de la philosophie: prendre la religion des philosophes au sérieux
Rule 14 for history of philosophy: take religion seriously

Règle N°15 pour l’histoire de la philosophie: ne pas imposer sa propre conception de la philosophie sur les textes
Rule 15 for history of philosophy: be broadminded about what counts as “philosophy”

Règle N°16 pour l’histoire de la philosophie: prendre au sérieux les « simples » commentateurs
Rule 16 for history of philosophy: respect texts about texts

Règle N°17 pour l’histoire de la philosophie: préférer la lecture des textes sources à la littérature secondaire (ou sur le bon usage de la littérature secondaire)
Rule 17 for history of philosophy: respect texts about texts

Règle N°18 pour l’histoire de la philosophie: ne pas généraliser ou essentialiser les caractéristiques d’une tradition philosophique ou religieuse
Rule 18 for history of philosophy: don’t essentialize

Règle N°19 pour l’histoire de la philosophie: éviter l’utilisation excessive de termes techniques (ou pour un usage raisonné du jargon)
Rule 19 for history of philosophy: beware of jargon

Règle N°20 pour l’histoire de la philosophie: lire avec grande attention les textes étudiés, toujours plus complexes qu’ils semblent l’être à la première lecture
Rule 20 for history of philosophy: things are always more complicated than you think

Je profite également de ce billet pour vous recommander l’écoute du podcast de Peter Adamson, qui s’est donné la difficile tâche de  raconter l’histoire de la philosophie de la manière la plus exhaustive possible. Débutée en décembre 2010, cette entreprise titanesque suit son cours, puisque Peter Adamson vient de commencer la période médiévale, après avoir traitée de l’Antiquité classique, de l’Antiquité tardive et du monde islamique, dont il est spécialiste. Chaque épisode dure environ vingt minutes, et Peter Adamson invite régulièrement les plus grands spécialistes pour une interview sur le sujet du moment. En écoutant ses podcasts et en suivant les douze règles ci-dessus, vous êtes en très bonne voie pour devenir un excellent historien de la philosophie et rejoindre le club des philosophes, ce que je vous souhaite à tous!

Crédits photographiques: Philosophers club, par Todd Lappin, Licence CC BY-NC.

Citer ce billet: Maël Goarzin, "Quelques règles pour l’histoire de la philosophie, par Peter Adamson". Publié sur Comment vivre au quotidien? le 29 novembre 2014. Consulté le 19 novembre 2017. Lien: http://biospraktikos.hypotheses.org/1840.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *