Des dieux civiques aux saints locaux – Colloque 3-5 avril

Icône de Sainte Marie l'Egyptienne

Icône de Sainte Marie l’Egyptienne

Du 3 au 5 avril a lieu à l’Université Paris Ouest – Nanterre, un colloque sur le culte des saints dans l’Antiquité Tardive (IVème-VIIème siècle). Pour plus de détails, rendez-vous sur cette page. Et pour un compte-rendu de ce colloque, rendez-vous sur cette page!

Voici la présentation de ce colloque, organisé par Jean-Pierre Caillet, Hervé Inglebert, Bruno Dumézil et Sylvain Destephen (Équipe ArScAn-THEMAM) :

L’idée que le culte des saints aurait succédé au culte des dieux fut émise dès l’Antiquité tardive, fut reprise par la polémique religieuse protestante contre l’Église catholique au XVIe siècle, et fut ensuite relayée du XVIIIe au XXe siècle par les anticléricaux. Si cette thèse pose de nombreux problèmes, on ne peut écarter a priori l’idée que certaines fonctions des dieux aient pu être intégrées dans une nouvelle configuration religieuse chrétienne. Toutefois, une telle réflexion doit intégrer deux aspects essentiels.
Le premier est qu’une succession chronologique ne signifie pas une substitution fonctionnelle. En effet, les paradigmes religieux païen et chrétien sont si différents que même des éléments apparemment similaires peuvent ne pas avoir la même signification à cause de la diversité des contextes. Il faut donc étudier avec la plus grande prudence les permanences, transformations, restructurations, disparitions et créations des fonctionnalités religieuses qui eurent lieu alors, et leurs interrelations qui forment à chaque époque une structure cohérente et un système signifiant.
Le deuxième est que le modèle païen était civique et qu’il distinguait ce qui relevait du public et du privé dans les relations avec le divin. Ce n’était pas le cas à l’origine pour le modèle chrétien, qui était celui de communautés religieuses minoritaires. Mais après que le christianisme a obtenu un statut privilégié à partir du début du IVe siècle, puis un statut hégémonique à la fin du IVe siècle, les communautés chrétiennes locales sont peu à peu devenues équivalentes aux collectivités civiques. Le christianisme a alors pu assumer des dimensions collectives nouvelles à partir du Ve ou VIe siècle selon les régions.
Ce colloque privilégiera les aspects religieux collectifs dont les cités étaient le cadre, non la christianisation de l’espace urbain ou du territoire civique. On insistera sur les évolutions des fonctions religieuses locales communes aux deux systèmes religieux : la définition du corps social et la protection de la vie et de la prospérité des personnes. Cette réflexion doit intégrer le fait que les collectivités se sont transformées durant l’Antiquité tardive : la cité chrétienne de 600 n’est pas celle de 300 qui aurait été christianisée.

Et voici le programme, que vous pouvez également télécharger en vous rendant sur cette page:

Mercredi 3 avril 2013

Matinée (9 h 30 – 12 h 30)
Les contextes religieux

9 h 30 : Introduction
par Hervé INGLEBERT (Paris Ouest)
10 h 15 : Cultes civiques et associatifs dans l’empire hellénophone au IVe siècle : défaut de réalités ou modification des pratiques d’affichage ?
par Nicole BELAYCHE (EPHE)
10 h 45 : Les héros grecs et les saints chrétiens : des morts très spéciaux
par Hélène BERNIER (Cergy-Pontoise)
11 h 15 – 12 h : discussion
12 h 30 -14 h 30 : déjeuner

Après-midi (14 h 30 – 18 h)
Les saints patrons des cités

14 h 30 : Des martyrs locaux aux saints civiques en Asie Mineure
par Sylvain DESTEPHEN (Paris Ouest)
15 h : Culte des saints et rivalités civiques en Phénicie à l’époque protobyzantine
par Julien ALIQUOT (CNRS)
15 h 30 : discussion et pause
16 h : Saints régionaux, civiques et locaux dans l’Afrique du Nord romaine
par Bruno POTTIER (Aix-Marseille)
16 h 30 : Les villes et leurs saints, dans l’Antiquité tardive et le haut Moyen Âge. Un regard archéologique sur l’Italie
par Gisella CANTINO WATAGHIN (Turin)
17 h : Des évêques locaux aux saints civiques en Gaule
par Bruno DUMEZIL (Paris Ouest)
17 h 30 : discussion

Jeudi 4 avril 2013

Matinée (9 h 30 – 12 h 30)
L’affirmation de l’unité civique chrétienne

9 h 30 : Unité civique, pluralité des cultes. La communion des saints dans l’hagiographie latine (IVe-VIIe s.)
par Marie-Céline ISAIA (Lyon III)
10 h : Pierre et Paul à Rome. La visibilité des apôtres et la résistance de leurs devanciers
par Jean-Pierre CAILLET (Paris Ouest)
10 h 30 – 11 h : discussion et pause
11 h : Les représentations chrétiennes de l’histoire des cités en Syrie et en Asie Mineure
par Aude BUSINE (FNRS-Bruxelles)
11 h 30 : Les représentations chrétiennes de l’histoire des cités en Gaule
par Brigitte BEAUJARD (Tours)
12 h : discussion
12 h 30 –14 h 30 : déjeuner

Après-midi (14 h 30 – 18 h)
Protection, aide et guérisons (1)

14 h 30 : L’origine du culte des saints militaires
par Vincent DEROCHE (CNRS)
15 h : Le culte de saint Démétrios à Thessalonique
par Jean-Michel SPIESER (Fribourg)
15 h 30 : discussion et pause
16 h : Médecine et paganisme dans l’Antiquité tardive
par Caroline PETIT (Warwick)
16 h 30 : Les saints guérisseurs et protecteurs chez Grégoire de Tours et Venance Fortunat
par Sylvie LABARRE (Le Mans)
17 h : Sanctus deus angelorum. À propos de l’invocation des anges en contexte chrétien
par Michel-Yves PERRIN (EPHE)
17 h 30 : discussion

Vendredi 5 avril 2013

Matinée (9 h 30 – 12 h 30)
Protection, aide et guérisons (2)

9 h 30 : La sainteté épiscopale au miroir des oraisons dans les sacramentaires gaulois
par Philippe BERNARD (Aix-Marseille)
10 h : Propositions ecclésiastiques pour la prospérité de la cité : prières collectives et processions
par Claire SOTINEL (Créteil)
10 h 30 – 11 h : discussion et pause
11 h : Offrandes alimentaires aux sanctuaires des dieux et des saints
par Béatrice CASEAU (Paris-Sorbonne)
11 h 30 : Des cultes païens aux cultes chrétiens. Le processus de la transformation en Hispanie (Ve-VIIe s.)
par Gisela RIPOLL (Barcelone), Javier ARCE (Lille III)
12 h : discussion
12 h 30 –14 h 30 : déjeuner

Après-midi (14 h 30 – 18 h)
Au-delà des cités, les saints des nations

14 h 30 : Quand et comment Martin est-il devenu saint patron de la Gaule ?
par Luce PIETRI (Paris-Sorbonne)
15 h : Ménas, saint national ou vitrine de la sainteté égyptienne ?
par Arietta PAPACONSTANTINOU (Reading)
15 h 30 : discussion et pause
16 h : Patrick et les églises gaéliques au haut Moyen Âge
par Hérold PETTIAU (Luxembourg)
16 h 30 : Grégoire l’Illuminateur en Arménie
par Giusto TRAINA (Paris-Sorbonne)
17 h : discussion
17 h 30 : Conclusion
par Peter BROWN (Princeton)

Crédits: P. Grall  © ASA 2000-2013. Tous droits réservés.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *