Publication – « Presenting a Practical Way of Life through Biographical Discourse: The examples of Gregory of Nyssa and Marinus »

Les actes du colloque international Tradition and transformation: Dissent and consent in the Meditterranean viennent d’être publiées. On y trouve un article de mon fait sur le discours biographique comme mode de présentation privilégié du mode de vie idéal dans la tradition néoplatonicienne et chrétienne de l’Antiquité tardive: « Presenting a Practical Way of Life through Biographical Discourse: The examples of Gregory of Nyssa and Marinus », in Mihail Mitrea (ed.), Tradition and Transformation : Dissent and Consent in the Mediterrnean. Proceedings of the 3rd Biennial CEMS International Graduate Conference, Kiel, Solivagus-Verlag, 2016, p. 115-129.

A partir de l’étude de trois textes de Grégoire de Nysse et Marinus, auteurs de la Vie de Grégoire le Thaumaturge et de la Vie de Moïse d’une part, et de la Vie de Proclus d’autre part, cet article a pour objectif de montrer que le discours biographique, dans l’Antiquité Tardive, n’a pas seulement pour but de faire l’éloge ou de se souvenir de la personne dont on raconte la vie, mais aussi et surtout, de présenter à partir de l’exemple de sa vie un mode de vie idéal, un modèle de vie bonne, c’est-à-dire vertueuse, à mettre en pratique par le lecteur. Une fois mis en évidence cet objectif du discours biographique, une deuxième question s’impose: pourquoi nos deux auteurs ont-ils choisi de faire le récit de la vie de Moïse, de Grégoire le Thaumaturge ou de Proclus pour atteindre ce but? Pourquoi ne pas présenter le modèle de vie idéal dans un texte théorique, justifiant théoriquement ce modèle et le rapportant aux doctrines philosophiques ou religieuses néoplatoniciennes ou chrétiennes? Pourquoi utiliser le discours biographique pour inciter le lecteur à mettre en pratique le modèle de vie en question?
Pour répondre à ces questions, cet article met en évidence une caractéristique du discours biographique permettant à l’auteur de présenter un mode de vie idéal, certes, mais mis en pratique, concrétisé. Et c’est précisément cette caractéristique du discours biographique qui explique pourquoi les auteurs ont choisi ce type de discours pour conduire leur lecteur vers une vie vertueuse. Parce que le discours biographique présente de manière très concrète un exemple de mise en pratique du mode de vie idéal.

Voici le résumé, en anglais, de cet article:

This article aims at presenting a specific aim of late antique biographical discourse: presenting to the reader an ideal, but nonetheless practical, way of life to put into practice. Gregory of Nyssa and Marinus’s biographical texts, The Life of Moses and The Life of Gregory Thaumaturgus on the one hand, and Proclus or concerning happiness on the other, provide a good example of this more or less explicit aim. Furthermore, these two texts are particularly interesting to determine the reason why late antique authors from the 4th and the 5th century CE used biographical discourse to present an ideal way of life and how this specific aim was achieved. By giving a concrete or practical example of the good life, biographical discourse can indeed be seen as a particularly adequate type of discourse to present and exhort the reader to imitate a particular way of life. By providing a practical exemple of the good life, biographical discourse facilitates the imitation of such a life, more than a theoretical discourse would do.

 

Citer ce billet: Maël Goarzin, "Publication – « Presenting a Practical Way of Life through Biographical Discourse: The examples of Gregory of Nyssa and Marinus »". Publié sur Comment vivre au quotidien? le 16 mars 2017. Consulté le 23 novembre 2017. Lien: http://biospraktikos.hypotheses.org/3132.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *