Appel à contribution – L’image du maître spirituel

Le staretz Seraphim de Sarov (1759-1833)

Le staretz Saint Seraphim de Sarov (1759-1833)

Les 15 et 16 mai 2014 aura lieu à l’Université d’Artois un colloque sur l’image du maître spirituel, de l’Antiquité à nos jours :

« Si saint Augustin estime, au Ve siècle de notre ère, que Dieu seul peut être appelé Maître, il n’en reste pas moins que les hommes ont souvent éprouvé le besoin de suivre des instructeurs, des guides, des intercesseurs qui apparaissent, à travers les siècles et les cultures, comme autant d’incarnations de la figure du maître spirituel. Directeur de conscience ou gourou, père spirituel ou intellectuel, le maître captive et capture. Face à lui, le fidèle abdique-t-il sa personnalité ou, au contraire, progresse-t-il dans sa quête du salut ?

Prophète, inspiré, staretz, « délivré vivant », bodhisattva, saints de légende dorée, figures sublimes ou familières, figures de l’inversion, Antechrist, antipape, papesse, gourous entraînant dans la mort des fidèles hypnotisés par leur discours…, il ne s’agit pas de juger, mais de prendre en compte la diversité des regards, singuliers ou codifiés, portés au fil des cultures et des époques sur les maîtres spirituels ou sur ceux qui en tiennent lieu. Regard confiant du disciple ravi en extase et proposant en exemple sa croyance au monde entier, regard bienveillant du sympathisant (Romain Rolland reconstituant la vie de Râmakrishna) mais aussi regard de l’observateur extérieur plus ou moins sceptique ou fasciné (Flaubert soulignant le vide spirituel de l’abbé Bournisien, ou Huysmans nous contant avec délectation les agissements sulfureux et somme toute décevants du chanoine Docre), voire parfois regard iconoclaste du révolté (Antonin Artaud publiant dans le n° 3 de La Révolution surréaliste une Adresse au Pape  incendiaire). »

Pour un descriptif plus détaillé du thème du colloque, rendez-vous sur cette page.

Comité scientifique : Katia Buffetrille, École Pratique des Hautes Études, Georges Kliebenstein, Université de Nantes, François Raviez, Université d’Artois et Myriam White, Université d’Artois.

Les propositions de communication sont à envoyer, accompagnées d’un court résumé, avant le 15 juin 2013 à francoisraviez@gmail.com. Textes et Cultures prend en charge l’hébergement (nuit du 15 au 16 mai), ainsi que les deux repas du midi ; les frais de déplacement restent à la charge des participants ou de leur centre de recherche.

Responsable : François Raviez, Université d’Artois (UFR de Lettres et Arts), Textes et Cultures – EA 4028 « TransLittéraires ».


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *