Biographies (études générales)

BibliothèqueSur cette page, vous trouverez les études générales concernant le genre biographique dans l’Antiquité et l’Antiquité Tardive, ainsi que les études concernant le sage ou le saint telle que la biographie et l’hagiographie le dépeint. Pour les études spécifiques concernant des biographies précises, une école philosophique ou une religion en particulier, rendez-vous sur cette page. (Mis à jour le 19 décembre 2014)

Anderson G.A., Sage, saint and sophist: holy men and their associates in the early Roman Empire, London and New-York, 1994.

Benoist Stéphane et Hoët-van Cauwenberghe Christine (éd.), La vie des autres. Histoire, prosopographie, biographie dans l’Empire romain, Lille, 2013.

Brown P., « The saint as exemplary in Late Antiquity », Representations, 1:2, 1983, pp. 1-25.

Burridge, Richard A. What are the Gospels? A comparison with Graeco-Roman Biography, Cambridge University Press, 1992.

Cossutta F., Delormas P. et Maingueneau D. (éds), La vie à l’œuvre. Le biographique dans le discours philosophique, Lambert-Lucas, 2012.

Cox P., Biography in Late Antiquity: a quest for the holy man, University of California Press, 1983.

Dihle A., Studien zur griechischen Biographie, Göttingen, Vandenbroeck and Ruprecht, 1956.

Dillon J., « Holy and not so holy: on the interpretation of late antique biography », in John Dillon, The Platonic Heritage – Further Studies in the History of Platonism and Early Christianity, Ashgate Variorum (Variorum Collected Studies Series), 2012.

Edwards M.J. et Swain Simon (ed), Portraits. Biographical Representation in the Greek and Latin Literature of the Roman Empire, Oxford, Clarendon Press, 1997.

Fowden G., « The Pagan Holy Man in Late Antique Society », Journal of Hellenistic Studies 102, 1982, p. 33-59.

Freyburger G. et Pernot L. (eds), Du héros païen au saint chrétien, Paris, 1997.

Richard Goulet, « Histoire et mystère. Les vies de philosophes de l’Antiquité Tardive », dans La biographie antique (Entretiens sur l’Antiquité classique, XLIV), Vandoeuvres-Genève, 1988, p. 217-265.

Goulet R., Etudes sur les vies de philosophes de l’Antiquité tardive, Paris, Vrin, 2001.

Goulet R., « Les vies de philosophes de l’Antiquité tardive », in Etudes sur les vies de philosophes de l’Antiquité tardive, Paris, Vrin, 2001, p. 3-63.

Richard Goulet, « Ancient Philosophers. A First Statistical Survey », dans M. Chase, et alii, Philosophy as a Way of Life. Essays in Honor of Pierre Hadot, Chichester 2013, p. 10-39.

Hägg T. et Rousseau P., Greek Biography and Panegyric in Late Antiquity, University of California Press, 2001. (études intéressantes sur Porphyre et Jamblique, La Vie d’Antoine, l’oraison funèbre de Grégoire de Nazianze pour Basile le Grand, sur la construction de la sainteté du sujet dont on raconte la vie, etc.)

Hägg T., The art of biography in Antiquity, Cambridge, Cambridge University Press, 2012.

Junod E., « Les vies de philosophes et les actes apocryphes des apôtres poursuivent-ils un dessein similaire? », in Les Actes apocryphes des apôtres, Bovon F. (éd.), 1981, p. 209-219.

Männlein-Robert I., « Biographie, Hagiographie, Autobiographie – Die Vita Plotini des Porphyrios », in Metaphysik und Religion. Zur Signatur des spätantiken Denkens, München/Leipzig, 2002, p. 581-609.

Momigliano Arnaldo, Les origines de la biographie en Grèce ancienneParis, Circé, 1971.

Odorico P. et Agapitos P. A. [dir.], Les Vies des Saints à Byzance. Genre littéraire ou biographie historique? Actes du IIe colloque international philologique « EPMHNEIA », Paris, 6-7-8 juin 2002, sous la direction de P. Odorico et P. A. Agapitos [432 p.], Paris, École des Hautes Études [«Dossiers byzantins» 4], 2004.

O’Meara D., Miroir de Princes de l’Empire romain au IVè siècle, Editions du Cerf, 2006.

Papaconstantinou A., Writing ‘True Stories’. Historians and Hagiographers in the Late Antique and Medieval Near East, Brepols, 2010. (étude sur les figures exemplaires, martyrs et saints, à la frontière entre récit historique et hagiographie, dans le Proche Orient chrétien et musulman, de Perse en Syrie, Palestine, Egypte et dans l’empire arabe, du 7ème au 11ème siècle).

Ricklin T., « La mémoire des philosophes, Les débuts de l’historiographie de la philosophie au Moyen Age », in: La mémoire du temps au Moyen Age, Etudes réunies par A. Paravicini Bagliani, Florenz 2005, p. 249-310.

Ricklin T., Exempla docent. Les exemples des philosophes de l’Antiquité à la Renaissance, Vrin, 2006.

Talbert, Charles H. Biographies of Philosophers and Rulers as Instruments of Religious Propaganda in Mediterranean Antiquity. 1978.

Van Uytfanghe M., « L’hagiographie: un « genre » chrétien ou antique tardif? », Analecta Bollandiana, 111, 1993, pp. 135-188.

Whitby Mary (ed), The propaganda of power. The role of panegyric in Late Antiquity, Leiden, Koninklijke Brill NV, 1998.

Crédits photographiques: Bibliothèques, by Frédéric Panassac, Licence CC BY-NC-SA.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *