Antiquité, territoire des écarts : colloque Université Paris VII

Antiquite_territoire_ecartsJ’aimerais vous annoncer un colloque qui entre parfaitement dans la catégorie des réflexions inactuelles que j’ai mise en place sur ce carnet de recherche. Il s’agit de montrer l’écart qui existe entre l’Antiquité et le monde contemporain, mais aussi le dialogue qui peut parfois s’instaurer entre deux époques pourtant distantes l’une de l’autre.

Ces deux journées d’études sont organisées par Jean-François Cottier et Florence Dupont, Enseignant.e-Chercheur.e à l’Institut des humanités de Paris (IHP) de l’université Paris Diderot. Ces deux journées d’études auront lieu:

Les 5 et 6 avril 2013 

Université Paris Dideot
Grands Moulins, aile C, 6e étage
Esplanade Pierre Vidal-Naquet 75013 Paris
M 14/RER C : Bibliothèque François Mitterrand

Voici la présentation du colloque, suivi du programme, que vous pouvez retrouver ici:

Ces journées d’études qui prennent la suite du séminaire collectif, donné au Collège International de Philosophie (bimensuel d’octobre 2012 à Janvier 2013), s’adressent à tous ceux qui ne jugent pas les Humanités classiques « inutiles » mais cherchent un usage nouveau de l‘Antiquité proposé par ce terme d’écarts. L’anthropologie permet une déconstruction des illusions généalogiques comme des ressemblances illusoires entre l’Antiquité et la Modernité, y compris la postmodernité. À partir de quoi d’une part nous pouvons réintroduire une historicité des catégories modernes, prétendument enracinées dans la culture grecque, comme la philosophie, ou dans la culture romaine comme le droit naturel, et d’autre part dialoguer dans cet écart avec une Antiquité installée mais différente, offrant d’autres traditions, jusqu’ici occultées, heuristiques dans le présent. Cet usage de l’Antiquité pourrait s’intituler aussi  « ce que fait l’Antiquité au monde contemporain ».

Vendredi matin 5 avril 9h30-12h (Salle Pierre Albouy)

9h00 : Accueil-Café
Florence Dupont & Jean-François Cottier

Modérateur : Christian Jacob

9h30-9h45 Florence Dupont : Introduction aux journées d’études. Quelques réflexions sur le projet « Antiquité, territoire des écarts ».
9h45 -10h15 David Rabouin : « la géométrie grecque et ses écarts »
Discussion/pause : 10h15-10h45
10h45 -11h15 Andrea Libero Carbone « Grandissements d’Aristote : la biologie ancienne vue d’ici ».
11h15-11h45 Antoine Pietrobelli, : « Procréation : quand les théories médicales antiques s’invitent dans le débat contemporain ».
Discussion : 11h45-12h15

Vendredi après-midi 5 avril 14h (Salle Pierre Albouy)

Modérateur : Pierre Katuszewski

14h-14h 30 Sandrine Dubouilh :« Le fantasme athénien, caution morale d’un théâtre occidental soucieux d’édifier »
14h30 – 15h Marion Faure : « La comédie romaine, ou comment se défaire du personnage pour mieux voir les acteurs… de cinéma »
Discussion/pause  15h-15h30
15h30-16h    Sylvie Perceau et Anne-Gabrielle Wersinger : « Retour sur le prétendu « sacrifice grec » : un point aveugle de l’anthropologie»
16h-16h30     Laury-Nuria André et Sophie Lécole-Solnychkine : « Le paysage antique : exclusion ou écart ? »
Discussion 16h-30-17h

Samedi matin 6 avril 9h30-12h (Salle 677C)

9h00 : Accueil-Café

Modérateur : Jean-François Cottier
9h15-9h45    Stavroula Kefallonitis : « La démocratie athénienne n’était pas démocratique »
9h45-10h15    Emmanuelle Valette : « Les Romains ont-ils vraiment inventé la politique-spectacle ? »
Discussion/pause 10h15-10h45
10h45-11h15    Laurie Laufer et Sandra Boehringer : « D’erôs à la pulsion : mythes de la sexualité chez Freud»
11h15-11h45  Claude Calame : « Sappho aux prises avec le genre, le genre aux prises avec Sappho »
11h45-12h15- Michel Briand : « Les références à l’antiquité grecque dans la danse contemporaine : illusions généalogiques, histoires en spirale et jeux de décentrement »
Discussion 12h15-12h45

Samedi après-midi 6 avril (Salle 677C)

14h-15h30  Table ronde : et après ?
Modérateur : Romain Brethes
Marie Saint-Martin; Charles Delattre, Frédéric Nau, Guillaume Navaud, Olivier Chassaing ; Adeline Adam,  Mathilde Cambron, Marie Fontana-Viala.

Conclusions et perspectives

16h-18h : Film

Marie-José Mondzain « Le territoire d’Icare », introduction.
Projection du film  Tableau avec chutes de Claudio Pazienza 1996


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *