Publication – Conversions antiques et contemporaines. Une comparaison entre école philosophique et atelier d’autoréparation de vélos

Vient de paraître dans la revue Réflexions un article écrit à quatre mains avec Alexandre Rigal, docteur en sociologie (EPFL) et rédacteur en chef du média Anthropocène 2050 à l’Ecole Urbaine de Lyon. Cet article, disponible en ligne, est le fruit d’une collaboration de plusieurs années entre en philosophe et un sociologue autour des questions liées à la conversion philosophique et/ou écologique.

En s’intéressant aux conversions antiques et contemporaines, nous avons pu comparer et mettre en évidence les conditions du changement de mode de vie, que ce soit dans le cadre des écoles de philosophie antiques ou dans le cadre, contemporain, d’un atelier d’autoréparation de vélos.

Les enjeux environnementaux ont encouragé les philosophes contemporains à renouveler l’usage de traditions philosophiques et religieuses pour nourrir une pensée écologique contemporaine. Dans notre article, nous marchons dans leurs pas en faisant recours à la tradition antique du changement individuel. Par la comparaison entre conversion philosophique antique et changement radical dans un des lieux contemporains de l’écologie, nous mettons en lumière des convergences et des divergences entre des processus éloignés dans le temps. Nous en retirons aussi des enseignements sur les phénomènes de conversion qui peuvent alimenter une pensée du changement.

Partant des différents rapports du GIEC et du constat selon lequel un changement de comportement est aujourd’hui nécessaire, les résultats de ce travail ont pour objectif de favoriser un tel changement :

Pour concrétiser l’invitation du G.I.E.C. au changement de comportement individuel face au réchauffement climatique, les résultats de notre étude montrent l’intérêt de multiplier les lieux de conversion, de valoriser les lieux existants, et de réfléchir aux bénéfices d’une formalisation des processus et des moyens de conversion proposés dans ces lieux.

Il nous semble utile de poursuivre une réflexion à partir des lieux existants qui promeuvent des conversions à des modes de vie plus écologiques et qui s’engagent dans la formalisation d’un cursus d’études et/ou dans la recherche d’une conduite vertueuse, proposant à la fois des objectifs attrayants et des réalités rejetées.

En plus d’un travail d’enquête sur les pratiques et les lieux existants (e.g. des écovillages), il semble nécessaire pour le philosophe de remettre sur le métier la question de l’éthique des vertus et des lieux de conversion en lien avec le nouveau contexte écologique. Dans cette veine, le renouveau de l’étude de la philosophie antique et particulièrement le regain d’intérêt pour le stoïcisme ouvre une brèche intéressante[1].

Maël Goarzin et Alexandre Rigal, « Conversions antiques et contemporaines. Une comparaison entre école philosophique et atelier d’autoréparation de vélos. », Réflexions, 2022, URL : https://reflexions.univ-perp.fr/images/stories/Goarzin-Rigal.pdf

Nos précédents travaux ont fait l’objet de publications croisées sur nos blogs respectifs ainsi que d’une conférence dont vous retrouverez la trace en suivant ces liens :


[1] Le site internet Modern Stoicism est le site de référence pour les nombreux adeptes anglophones du stoïcisme contemporain. Géré par un groupe de neuf personnes, dont plusieurs universitaires anglophones, l’équipe organise depuis neuf ans des semaines stoïciennes qui rassemblent plusieurs milliers de participants. En France, l’Association Stoa Gallica œuvre également pour la diffusion d‘un stoïcisme contemporain à travers un groupe Facebook comptant plus de deux mille membres. Sur l’émergence d’un stoïcisme contemporain, voir Maël Goarzin, « De la théorie à la pratique : vivre en stoïcien aujourd’hui », in Jean-François Buisson (ed.), La philosophie, un art de vivre, Bière, Cabédita, 2021, p. 42-57.


Crédits: Photo by Liam McGarry on Unsplash.

Citer ce billet: Maël Goarzin, "Publication – Conversions antiques et contemporaines. Une comparaison entre école philosophique et atelier d’autoréparation de vélos". Publié sur Comment vivre au quotidien? le 18 mars 2022. Consulté le 3 décembre 2022. Lien: https://biospraktikos.hypotheses.org/5785.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search