[Colloque] La philosophie comme transformation de soi chez Pierre Hadot

Une journée d’études consacrée à Pierre Hadot et la philosophie comme transformation de soi aura lieu à l’Université de Lille jeudi 22 février. La journée est organisée par Sundarajan Rajagopalan et Thomas Bénatouïl (UMR 8163 Savoirs, Textes, Langage (CNRS et Université de Lille)).

Jeudi 22 février 2024
Salle F013, Maison de la recherche,
Campus Pont de Bois (Villeneuve d’Ascq)

J’aurais le plaisir, à cette occasion, de présenter mes recherches et réflexions sur la lecture et l’écriture comme outils de transformation de soi à l’Université et en dehors, à partir de l’exemple de Pierre Hadot.

Chaque époque doit reprendre cette tâche, apprendre à lire et à relire ces « vieilles vérités ». Nous passons notre temps à « lire », c’est-à-dire à faire des exégèses, et même des exégèses d’exégèses (…), nous passons notre vie à « lire », mais nous ne savons plus lire, c’est-à-dire nous arrêter, nous libérer de nos soucis, revenir à nous-mêmes, laisser de côté nos recherches de subtilité et d’originalité, méditer calmement, ruminer, laisser les textes nous parler. C’est un exercice spirituel, un des plus difficiles.

Pierre Hadot, « Exercices spirituels », dans Exercices spirituels et philosophie antique, Paris, Editions Albin Michel, 2002, p. 73-74.

Inlassablement, les générations se succèdent et font retour à l’Antiquité : les textes antiques sont lus et relus, édités, traduits, commentés à l’Université comme en dehors, aujourd’hui comme hier et très certainement demain. Pierre Hadot a raison : « nous passons notre temps à lire », et pour certains d’entre nous, à lire les Anciens. Mais dans quel but ? Pourquoi et comment lire les philosophes du passé ? Et que peut nous apporter, à l’heure actuelle, la lecture des Anciens ?

Ce que j’aimerais faire, dans cette intervention, c’est, premièrement, rappeler en quoi la lecture, dans la philosophie antique, n’est pas seulement le moyen d’acquérir un savoir, mais aussi un exercice spirituel, c’est-à-dire « une pratique volontaire, personnelle, destinée à opérer une transformation de l’individu, une transformation de soi » (Pierre Hadot, La philosophie comme manière de vivre, p. 144). Dans un deuxième temps, j’aimerais discuter de la possibilité, aujourd’hui, de lire les Anciens à la manière des philosophes antiques, à partir de l’exemple de Pierre Hadot, qui propose, dans son œuvre, au moins deux manières de lire les Anciens : la lecture scientifique et la lecture méditative ou ruminative. En d’autres termes, comment la lecture permet-elle de se transformer soi-même, aujourd’hui encore, à l’université comme dans la cité ?


Programme

9H30 ACCUEIL DES PARTICIPANTS

9H45 MATTHEW SHARPE
Associate Professor, Faculty of Theology and Philosophy, Australian Catholic University.
ON CARE FOR THE OTHER IN PIERRE HADOT’S AND MICHEL FOUCAULT’S CONCEPTIONS OF HELLENISTIC-ROMAN PHILOSOPHY

10H35 MICHAEL CHASE
Senior Researcher, Centre Jean Pépin, CNRS Paris.
NOTES ON PHILOSOPHY AS A WAY OF LIFE, QUANTUM PHYSICS AND EPISTEMIC MODESTY

11H25 PAUSE-CAFE

11H40 MARC-ANTOINE GAVRAY
Professeur Associé, Faculté de Philosophie et lettres, Université de Liège.
QU’EST-CE QU’UN EXERCICE ?

12H30 PAUSE-DEJEUNER

14H MAEL GOARZIN
Bibliothécaire scientifique en philosophie, Université de Lausanne.
LA LECTURE ET L’ECRITURE COMME OUTILS DE TRANSFORMATION DE SOI A L’UNIVERSITE ET EN DEHORS

14H50 NICOLAS COMTOIS
Post-Doc, Sciences religieuses, EPHE Paris.
LA TOPIQUE DE LA CONVERSION PHILOSOPHIQUE

15H40 PAUSE-CAFE

15H55 SUNDARARAJAN RAJAGOPALAN
PhD Student in Philosophy, STL, University of Lille.
LE VOILE D’ISIS AS A PROTREPTIC

16H45 CONCLUSION



Citer ce billet
Maël Goarzin (2024, 9 février). [Colloque] La philosophie comme transformation de soi chez Pierre Hadot. Comment vivre au quotidien? Consulté le 15 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vsh8

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search