Du discours à la pratique (Epictète) – Juillet 2013

table-71380_1280« Ne te donne jamais le nom de philosophe et ne bavarde pas beaucoup, en présence de non-philosophes, sur les principes théoriques, mais pratique ce qui est prescrit par ces principes, de même que, dans un repas, tu ne tiens pas de discours sur la manière dont il faut manger, mais tu manges comme il faut manger. » (Arrien, Manuel d’Epictète, §46).

Ce passage extrait du Manuel d’Epictète est particulièrement intéressant parce qu’il rappelle la nécessité de la pratique d’une part, et son rapport avec la théorie, avec les principes philosophiques, d’autre part. Cette citation nous permet de mieux comprendre dans un premier temps la nécessité de la pratique. Pour être philosophe, le discours théorique, la compréhension des doctrines et l’explication des principes est certes nécessaire, mais elle n’est pas suffisante. A la nécessité du discours théorique s’ajoute la nécessité de la pratique. Ce qui importe, lorsqu’on est philosophe, ce n’est pas seulement de connaître les principes de la philosophie, mais c’est d’appliquer ces principes au quotidien, dans sa manière de vivre.

Ce que nous apporte également cette citation, au-delà de cette double nécessité de la connaissance et de l’application des principes, c’est le rapport entre le discours et la pratique philosophique. Tandis qu’il n’est pas nécessaire de toujours parler de philosophie (il est recommandé ici de ne pas le faire avec des non-philosophes), il est nécessaire de toujours appliquer les principes. Le parallèle avec la table est parlant: il est bien de discuter de la manière dont il faut manger à table, et il est bon de savoir comment il faut manger. De plus, nous ne discutons pas toujours de cette matière, réservée aux experts de la table ou à ceux que cela intéresse. Par contre, il est bon de toujours manger comme il faut lorsque nous sommes à table. La discussion et la connaissance des principes est donc nécessaire mais non suffisante, car l’essentiel, à table comme dans la vie de manière générale, c’est d’appliquer ces principes.

Crédits: Table and wine glass, par George HodanLicence CCo.

Citer ce billet: Maël Goarzin, "Du discours à la pratique (Epictète) – Juillet 2013". Publié sur Comment vivre au quotidien? le 11 août 2013. Consulté le 25 juin 2017. Lien: https://biospraktikos.hypotheses.org/790.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 20 février 2017

    […] eu l’occasion, au cours des dernières années, d’en présenter quelques-uns. Pour Epictète, il est nécessaire que le véritable philosophe mette en pratique le discours théorique, et cette […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *